- Dimanche 23 mars 2014, Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes (voilées ?) et porte-parole (haineuse) du gouvernement, a commenté l’élection au 1er tour du candidat frontiste Steeve Briois à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) : « C’est quoi le programme ? C’est d’obliger tous les enfants dans les cantines à manger du jambon ? C’est d’obliger les bibliothèques municipales à s’abonner au journal Minute ? »

Outre que le programme du candidat frontiste est disponible sur son blog (www.briois.net), Madame Vallaud-Belkacem devait faire allusion aux propos de la présidente du Front National, Marine Le Pen, qui disait simplement qu’avec le FN, « il n’y aurait plus de halal dans les cantines scolaires. »

Entre « plus de halal » et « que du cochon » (dans lequel tout est bon), il y a un juste milieu, que semble ignorer Madame Vallaud-Belkacem, qui semble lui préférer les extrêmes, enfin l’extrême représenté par le vociférateur Mélanchonesque.

- Le lendemain, le lundi 24 mars 2014, Madame Aurélie Filippetti, ministre de la culture (minuscule), peut-être jalouse de s’être fait voler la primeure par sa collègue, a lancé un « appel à la vigilance contre la censure » dans les bibliothèques des villes où le Front National prendrait le pouvoir à l’issue des municipales.

Elle faisait référence à Orange où, en 1996, le maire Jacques Bompard avait fait retirer de la bibliothèque municipale des ouvrages « mondialistes » ou susceptibles de porter « atteintes aux bonnes mœurs. »

Doit-on rappeler (ou apprendre) à Madame Filippetti que Big Brother (1984) est socialiste ?

http://patriotesdusind.canalblog.com/archives/2013/07/17/27664246.html

Que ce sont des socialistes qui veulent imposer la théorie du genre dans les écoles (tout comme le halal dans les cantines scolaires) ?

Que ce sont des socialistes qui veulent faire disparaître les grandes figures de l’histoire de France des manuels scolaires ?

- Le même jour, Olivier Py, directeur du festival d’Avignon : « Si le FN passe, le festival n’aura aucune autre solution que de partir. »

Bien qu’une majorité d’artistes soit de gauche, Monsieur Py croit-il vraiment que les Français qui votent Front National ne contribuent pas à les faire vivre, en achetant des disques, des livres, en allant au cinéma, au théâtre … et au festival d’Avignon ?

- Le jeudi 27 mars, Mourad Boudjellal, président du RC Toulon : « Si Ménard passe à Béziers, le club de rugby toulonnais ne viendra pas jouer cet été à Béziers. »

Là aussi, Monsieur Boudjellal croit-il vraiment que tous les licenciés de son club, mais aussi tous les supporters, dans le stade ou devant leur télé, sont de gauche ?

 

A en croire tous ces bien-pensants, on se croirait revenus aux heures sombres de notre histoire, mais s’ils font peur à certains Français influençables, nous ne sommes pas dupes : ils ne sont là en fait que pour tenter de nous faire oublier la politique désastreuse du président Hollande (chômage, augmentation des impôts et taxes, insécurité, immigration …)